This website uses cookies. By continuing to use this site you consent to the use of cookies. Accept More information
Best Online Rates Guaranteed
logo
Friendly, helpful staff for your stay in Venice Mestre.

Guide de Venise

Venise s’est construite sur des terres gagnées sur la mer. Sa réputation est due à sa riche histoire et le romantisme des lieux. Même un hôtel bon marché à Venise permet un accès facile à pied ou en vaporetto (le bateau-taxi) à toutes les principales attractions.
La ville est divisée en six sestieri (ou quartier en français) avec le Grand Canal qui traverse en son centre.
La météo est assez douce, comme on peut s’y attendre d'un endroit aussi proche de la mer. Il y a de la pluie toute l’année ; les mois de printemps et d’automne sont les mois les moins fréquentés, ce qui rend un peu plus facile de trouver des chambres disponibles dans un hôtel à Venise.
Le Carnaval de Venise a lieu 40 jours avant Pâques et la régate Redentore a lieu sur le Grand Canal en juillet. La cuisine vénitienne est à base de poissons et fruits de mer, servis avec de la polenta. Les plats les plus populaires sont le Risotto Nero (du riz cuisiné avec de l'encre de seiche) et la soupe Risi e Bisi (soit soupe de riz et haricots en français). Vous pouvez vous attendre des accompagnements de légumes comme la célèbre fondi di carciofo (des fonds d’artichauts) et le radicchio alla Trevigiana (chicorée à la Trévisienne).

Le vaporetti numéro 1 suit le long du Grand Canal, et c’est le bon endroit pour commencer votre exploration des quartiers de Venise.

Cannareggio sestiere.
Ce quartier le plus au nord est aussi celui le plus peuplé. Il s'étend de la gare de Santa Lucia au pont du Rialto. Mangez au Fondamenta Misercordia puis visitez Le Ghetto - C'est cet endroit qui a servit de décor au Marchand de Venise de Shakespeare. En 1516, Venise avait rejoint le reste de l'Europe dans la discrimination des juifs. Le Concile de Trente décréta que tous les Juifs devaient être confinés sur une petite île de Cannareggio. Le lieu tire son nom de la l’industrie de ferronnerie locale et le mot ghetto (fonderie en italien) est depuis devenu un nom commun pour les enclaves juives dans le monde.
Madonna dell’Orto - Il est assez ironique de savoir que l'église était dédiée à l’origine à Saint Christophe. Aujourd'hui, le saint patron des voyageurs peut s'émerveiller du manque de touristes dans ce quartier de Venise. Au XVe siècle, après la découverte d'une statue de la Vierge qui aurait des pouvoirs miraculeux dans un potager situé à proximité, l’église fut reconstruite puis dédiée à la Vierge Marie. À l'intérieur, il y a des œuvres du Tintoret, qui fut l'un des paroissiens, dont les célèbres peintures « Présentation de Marie au Temple » et « Le Jugement Universel ». Le tombeau de Tintoret est sur la droite du presbytère. Les autres églises remarquables de ce sestiere sont Santa Maria dei Miracoli et Sant'Alvise.
Campo dei Mori - En 1112 les trois frères Mastelli se réfugièrent à Venise. Le terme Mori fait référence à la Morée (ou Péloponnèse) où les marchands de soie faisaient halte. La place est baptisée d'après les statues de pierre des trois «Mori», sculptées sur les murs.
Derrière le "Campo dei Mori", surplombant la rivière, il y a le bâtiment "chameau", qui est considéré comme la maison d’Othello.
Palazzo Santa Sofia – c’est un des plus vieux palais de la ville. Il a toujours été connu comme le Ca'dÓro (la maison dorée). Il fut construit pour la famille Contarini entre 1428 et 1430. Son dernier propriétaire le baron Giorgio Franchetti le légua à l'Etat et c'est aujourd’hui une galerie publique.

San Polo Sestiere
C’est un des plus vieux quartiers de la ville, il a été nommé ainsi d’après l'Église de San Polo. C’est également le plus petit quartier de Venise. Jadis, la place Campo San Polo avait accueillie des corridas et des bals masqués. A présent, elle est l'un des sites les plus populaires du Carnaval de Venise. Elle est également utilisée pour les projections de film en plein air et des concerts au cours du festival du Film de Venise
Le pont du Rialto - Jusqu'au neuvième siècle, ce fut le seul lien entre les deux rives du Grand Canal. Il fut d'abord construit en bois et plus tard en pierre. Un concours a été organisé pour concevoir le nouveau pont au XVIe siècle et des noms illustres comme Michel-Ange, Palladio et Sansovino y ont pris part. Cependant, le concours a été gagné par le talentueux Antonio Da Ponte. Le pont est toujours noir de monde toute la journée, avec les foules de touristes se faufilant entre les boutiques de souvenirs et distraits par l'activité constante sur le Grand Canal.
Les Marchés du Rialto - Au lever du soleil, de lourdes barges déchargent leurs cageots de fruits et légumes sur le long du quai du Grand Canal. Provenant des rues et des places baptisées du nom des productions maraichères locales, les Vénitiens viennent à l’Erberia (le marché des fruits et légumes) depuis des siècles pour y acheter de la chicorée rouge de Trévise, des asperges et des petits artichauts en provenance des îles de Sant'Erasmo et de Vignole. Le bouillonnant marché de poisson offre des soles, des sardines, des seiches, crabes, des fruits de mer et bien plus encore. Ce marché caractéristique et animé ferme aux alentours de midi. L'église Frari – elle accueille des chefs d’œuvre de Titien.

Dorsoduro sestiere (y compris la Giudecca et l’ile Sacca Fisola)
Dorsoduro veut dire en italien "haute crête". C’est un quartier relativement élevé et stable au sud de la ville. Le quai Zattere offre une vue sur ce sestieri panoramique qui héberge la plupart des bâtiments de l'université de Venise et qui a une vie nocturne très animée.
La Basilique de Santa Maria della Salute (Basilique de Sainte Marie du Salut) est un repère principal du quartier et elle est populairement connue comme simplement le Salut.
La Galleria del'Accademia – Il s’agit de l'un des musées d'art les plus célèbres de l'Italie. Il dispose de 24 pièces dans 3 bâtiments historiques.
Le Campo Santa Margherita - Cette place grouille de vie, surtout le matin quand le marché est en place. Elle est bordée de maisons des XIVe et XVe siècles et elle est le centre de la partie est du quartier Dorsoduro. Ses boutiques insolites, ses étals de légumes et de poisson, ses herboristes, ses boulangeries et ses cafés vous offrent un aperçu de la vie typique des Vénitiens.
Le Ca 'Rezzonico - Il s'agit de l'un des plus beaux palais de Venise, construit en style baroque et richement meublé. Il est également l'un des rares palais ouvert au public. La construction du palais a commencé en 1667 avec Baldassarre Longhena puis il a été acheté par la famille Rezzonico alors qu'il n’était pas encore fini. Le premier grand banquet y a eu lieu en 1758. Depuis 1934, le palais abrite le Musée du dix-septième siècle de Venise.
Les Galeries Académiques – Ces trois immeubles qui appartenaient autrefois à l'Eglise, abritent la plus grande collection d'art vénitien connue. Ils offrent une gamme complète des œuvres de l'école vénitienne, du moyen âge byzantin à la Renaissance et du baroque au rococo. Les principales œuvres exposées sont « La légende de sainte Ursule » de Carpaccio, « Le Couronnement de la Vierge » de Veneziano et « La Tempête » de Giorgione.
La Collection de Peggy Guggenheim – Cette collection inclut des œuvres d’artistes américains moderne et italiens futuristes tels que Picasso, Dali et Jackson Pollock.

Santa Croce sestiere
Ce quartier a une vie nocturne active. La Taverno da Baffo à Campo Sant’Agostin est un établissement à la mode et La Zucca est mondialement connu pour être un restaurant très cher. C'est un quartier tranquille composé d'un côté médiéval à l’est et d’un côté moderne et restauré à l’ouest. Le Piazzale Roma est la seule zone de la ville où les voitures peuvent rouler. Visitez le Cà Pesaro – qui abrite le musée d'art moderne de Venise et qui fait face au Grand Canal – ainsi que le Fondaco dei Turchi - le Musée d'Histoire Naturelle également sur le Grand Canal.

San Marco sestiere (incluant le San Giorgio Maggiore)

Ce quartier est le cœur de Venise et il comprend la majorité des vues célèbres de la ville. La place Saint-Marc est le cœur de la vie vénitienne depuis la naissance de la République. Dominée par la Basilique et le Palais des Doges, c'est la seule vraie place à Venise alors que les autres sont définis comme des «campi». La place Saint-Marc a été décrite par Napoléon comme « la place la plus élégamment dessinée en Europe ». C'est la partie la plus visitée de Venise (et la plus chère aussi). La place abrite aussi d'importantes églises, trois théâtres (dont La Fenice), des magasins de luxe et des restaurants.
La Basilique Saint-Marc – Elle est construite en forme de croix grecque, avec cinq coupoles énormes, et elle fut consacrée en 832 après Jésus Christ pour accueillir le corps de Saint Marc. Elle fut détruite à deux reprises et reconstruite au cours des siècles suivants, ce qui en fait un parfait mélange d'architecture orientale et occidentale. Elle est devenue la cathédrale de Venise en 1807. Ses caractéristiques les plus frappantes sont les mosaïques sur la façade et les célèbres chevaux de Saint-Marc (ce sont en fait des répliques des bronzes originaux d'or qui sont maintenant conservés dans la basilique). A l'intérieur, le trésor de la basilique comprend de précieux butins de Constantinople et des œuvres d'art italiennes.
Le Palais des Doges – il remonte au IXe siècle. Il a été à l'origine un château fort, détruit par une série d'incendies, puis reconstruit au XIVe et XVe siècles. Le palais est un chef-d'œuvre de l'architecture gothique, à la fois vivante et élégante. Il est construit en marbre de Vérone sur des arches de pierre d'Istrie, semblables à de la dentelle avec un portique soutenu par des colonnes. A l'intérieur du Palais, ne manquez pas la Sala del Consiglio Maggior (Le hall du Conseil supérieur), la Sala del Collegio et l'administration pénitentiaire (relié au palais par le célèbre «Pont des Soupirs »).
Le clocher - La tour originale, qui a été achevée en 1173, a eu la fonction de phare pour les marins de la lagune. Au Moyen Âge, il a été cependant utilisé comme une cage de torture dans laquelle les bandits étaient emprisonnés et laissé à la mort. Il s'est effondré en 1902, mais grâce à des dons importants au cours des années suivantes, il fut reconstruit et inauguré le 25 avril 1912 (le jour de la saint Marc).
Le Harry's Bar - Fondé par Giuseppe Cipriani, ce bar est une légende moderne qui a accueilli des célébrités comme Ernest Hemingway et Woody Allen. On lui donne le crédit de l’invention du Bellini et du Carpaccio. Des plats vénitiens classiques y sont servis au prix fort. Le célèbre cocktail Martini a été réinventé pour Hemingway avec des proportions légèrement différentes de l’original. Mettez un tiers de Martini dry dans le shaker avec des glaçons, secouez, jetez le Martini dry pour seulement conserver l'arôme Martini sur les glaçons, avant d'ajouter un tiers de gin Beefeater, secouez et servez ....

Castello Sestiere (incluant San Pietro di Castello and Sant'Elena)
C’est la plus grande des sestieri, elle s'étend de Saint-Marc à Canareggion vers l'ouest et Sant'Elena à l'est. L'Arsenal a été le plus grand complexe de la marine en Europe. Napoléon y a planifié les jardins Biennale. Les bateaux pour les îles de Murano et de Burano partent d'ici à la Fondamenta Nove.
La Riva degli Schiavoni - Cette "promenade" le long du quai sud du Castello tire son nom des marchands de Dalmatie (Schiavonia) qui y avaient amarré leurs bateaux. Des oeuvres de Canaletto à partir des années 1740 et 1750 montrent la zone grouillant de gondoles, de bateaux, de voiliers et de barges. C’est toujours un lieu d'amarrage pour les bateaux d'aujourd'hui. Ce quai animé avec ses étals plein de gens est le premier et fascinant aperçu de la vie à Venise qui accueille le regard de ceux qui arrivent à Venise par la mer. Il a également une vue magnifique sur San Giorgio Maggiore.
Les églises importantes à visiter dans ce quartier sont:
La Pietà - L'Eglise de La Piété remonte au XVe siècle et elle était à l'origine un orphelinat. Elle a été reconstruite entre 1745 et 1760 par Giorgio Massari. L'Église avait un chœur célèbre, pour lequel Vivaldi avait écrit des oratorios, des cantates et des arrangements vocaux.
San Zaccaria - Cette église est située sur une place tranquille à deux pas de la Riva degli Schiavoni. Elle présente des éléments d’architecture gothique et de la Renaissance. Elle a été fondée au IXe siècle et elle a été complètement restaurée entre 1444 et 1515. On peut y trouver un chef-d'œuvre : La Vierge trônant avec l'Enfant et les Saints de Giovanni Bellini. La crypte abrite les restes mortels de huit des doges de la ville
N’oublions pas San Georgio Dei Greci et la basilique di San Giovanni e Paolo.

Le Shopping à Venise
Les vitrines lumineuses et bien fournies des magasins ne peuvent manquer de capter votre attention quand vous vous promènerez dans les ruelles de Venise.
Depuis le Moyen Age, La rue Le Mercerie, qui relie la place Saint-Marc au Rialto, a été la principale rue commerçante. Elle est composée d'un dédale de rues bruyantes et étroites, remplies de petits ateliers et de petites boutiques, et, à l'ouest de Saint-Marc, on trouve plein de boutiques intéressantes et inhabituelles.
A partir de la place de la Ponte dell'Accademia (Pont de l'Académie) il y a des magasins de grande qualité, alors qu’on peut acheter ses souvenirs et cadeaux au nord de Campo Santo Stefano. Les boutiques plus bon marché sont situées vers Campo San Paolo, au-delà du grand Canal.
La ville bénéficie d'un large éventail de produits et d’une forte tradition de l'artisanat du verre et de la dentelle. Elle offre aussi des vêtements à la mode, des antiquités, des articles de maroquinerie, des bijoux et de la papeterie marbrée.
Les grands noms de la mode peuvent tous être trouvés près de la Place Saint-Marc : Armani, Laura Biagiotti, Missoni et Valentino ont tous des boutiques à proximité de la place.
Venise est également célèbre pour sa soie élégante, ses velours imprimés et ses brocarts somptueux. Certains des tissus les plus admirés sont les soies fines plissées inventées par Fortuny.
Il existe une multitude d’élégants magasins spécialisés dans le mobilier moderne et les articles électroménagers le long du grand boulevard du lido.
Les plus beaux joailliers sont sous la colonnade de la place Saint-Marc.
La Via Baldassare Galuppi est la rue principale de l'île de Burano où vous pouvez faire une pause pour déguster du poisson frais en terrasse, ainsi que des magasins de dentelle et de literie.
Sur l'île de Murano, vous pouvez acheter directement du verre soufflé aux ateliers verriers et showrooms.
Le symbole de Venise, le masque, est vendu partout dans la ville. Il y en a des bons marchés produits à la chaine, mais aussi de véritables chefs-d’œuvre fabriqués par des artisans. Vous trouverez quelques exemples délicats dans Castello au Laboratorio Artigianale Maschere (l’atelier d’un artisan fabricant de masques).